Antoine de Saint-Exupéry : Le Petit Prince - 70 ans après sa première parution

Publié le 17 Avril 2013

 

 

 

 

 

PETIT PRINCE

 

 

 

 

DOSSIER francetvéducation

 

 

Impossible d'oubler la dédicace

 

 

A LÉON WERTH

 

Je demande pardon aux enfants d’avoir dédié ce livre à une grande personne. J’ai une excuse sérieuse: cette grande personne est le meilleur ami que j’ai au monde. J’ai une autre excuse: cette grande personne peut tout comprendre, même les livres pour enfants. J’ai une troisième excuse: cette grande

personne habite la France où elle a faim et froid.

Elle a bien besoin d’être consolée.

 Si toutes ces excuses ne suffisent pas, je veux bien dédier

ce livre à l’enfant qu’a été autrefois cette grande personne.

Toutes les grandes personnes ont d’abord été des enfants.

(Mais peu d’entre elles s’en souviennent.)

Je corrige donc ma dédicace:

 

A LÉON WERTH

 
QUAND IL ÉTAIT PETIT GARÇON

 

 

 

 

 

Cette mystérieuse fable,

 

écrite sur un ton simple, est dotée d’une grande pureté narrative

qu’accroît la naïveté des dessins qui l'illustrent. Mais, derrière

l'évidence apparente du conte pour enfants et de son enseignement

 moral  (la gratuité de l'amitié, de l’amour et de la poésie, opposée aux

fausses valeurs du monde adulte),  la richesse du texte tient aux entrelacs

de sa structure initiatique, à la force des symboles naïfs qui disent l'énigme

de la relation à autrui, et à l'expression d'une nostalgie de l’innocence

puérile, d'une angoisse où se condense l'univers de  l’auteur.

Publiée d'abord dans une traduction anglaise, à

 

New York ( le 6 avril 1943),

 

puis dans sa version originale, en 1945 (posthume) puis traduite dans

le monde entier, c’est l’’oeuvre  la plus célèbre de Saint-Exupéry :

s’étant vendue  à plusieurs millions d'exemplaires, elle lui a assuré

une gloire mondiale mais posthume.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 CNED Académie en ligne

 

Un récit d'apprentissage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Rédigé par memoiresdeprof.over-blog.com

Publié dans #Littérature

Repost 0
Commenter cet article