Molière, une comédie de Laurent Tirard

Publié le 26 Janvier 2011

 Molière

Synopsis : 

En 1644, alors que Molière a vingt-deux ans, l'Illustre Théâtre qu'il a fondé avec les Béjart un an plus tôt est en banqueroute. Il est poursuivi par ses créanciers, jeté en prison, relâché, puis de nouveau enfermé. Une fois libéré, il disparaît. On le voit réapparaître plusieurs mois plus tard, quelque part en province, où il débute une tournée de treize ans avec sa troupe à travers la France, avant leur retour à Paris couronné de succès. Que s'est-il passé pendant les mois où il a disparu ? Ce film tente d'y répondre en mettant le jeune auteur au coeur d'une aventure qui va lui ouvrir les yeux et l'esprit, autant sur sa vie d'homme que sur son travail d'artiste.

 

Bien avant d’être élevé au rang de génie sous le nom de Molière, celui qui n’est encore que Jean-Baptiste Poquelin connaît ses débuts difficiles. Excellent comédien, mais s’évertuant à jouer des tragédies pour lesquelles il n’a aucun talent, il survit tant bien que mal avec sa modeste troupe, jusqu’au jour où  il est jeté en prison pour dettes. C’est alors qu’un certain Monsieur Jourdain, riche commerçant, fait au jeune acteur une offre qu’il ne peut refuser : en échange du rachat de ses créances, Molière doit lui enseigner l’art de la comédie. Jourdain en a besoin pour éblouir Célimène, une jeune précieuse qui tient salon et pour laquelle il a écrit une pièce. La situation est d’autant plus complexe que la femme de Jourdain, Elmire, ne doit rien découvrir. Molière est donc introduit chez Jourdain comme précepteur religieux de leur plus jeune fille. Éloigné de sa troupe, confronté à un homme peu doué pour les arts et obligé de jouer une comédie dans laquelle  chaque situation quotidienne se transforme en piège,       Molière ne rêve que de fuir. Mais au sein de cette maison bourgeoise, c’est une autre vie qu’il découvre. Observateur et vif, il perce vite à jour les secrets de chacun et surprend l’amour secret qu’Henriette, la fille de Jourdain, entretient avec le modeste Valère. Molière comprend aussi le double jeu de Dorante, noble aussi beau parleur que désargenté qui escroque Jourdain en lui promettant son entremise auprès de Célimène. Ce que Molière remarque le plus, néanmoins, c’est le charme d’Elmire, son esprit et sa désespérance d’épouse. Peu à peu, au mépris du danger, Molière la séduit, se révèle à elle, et vit une histoire d’amour interdite qui marquera sa vie pour toujours. Les choses s’accélèrent lorsque Dorante, plus que jamais décidé à s’accaparer la fortune de Jourdain, intrigue pour marier son fils à Henriette. Pour sauver Elmire et sa fille, mais aussi Jourdain malgré lui, Molière va imaginer un stratagème que seul le plus grand des auteurs pouvait mettre sur pied. Au bout de l’aventure, il y aura un départ, une rupture, un drame qui le hantera éternellement et lui donnera la force de faire rire de ce qui fait pleurer et d’écrire sur la vie comme personne d’autre ne saura jamais le faire…

 

 

 http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=109959.html

 

MOLIERE

 

Sensibilisation au théâtre de Molière

http://www.francparler.org/fiches/theatre_moliere.htm

 

http://www.site-moliere.com/pieces/bourgeoi.htm

 

http://www.espacefrancais.com/moliere.html

 

http://www.theatre-moliere.com/index_.php?selecto=oeuvres&selecta=act&ido=36&acueil=ok

 

http://leslecturesdemarie.free.fr/Film/Filmsfrancais/Moliere.htm

 

http://www.evene.fr/cinema/actualite/interview-laurent-tirard-moliere-duris-984.php

 

http://www.toutmoliere.net/2008/dictionnaire/bourgeois.html

 

 

Rédigé par memoiresdeprof.over-blog.com

Publié dans #Cinéma

Repost 0
Commenter cet article