Une Bibliothèque pour Lampedusa... Enfants de tous les pays....

Publié le 8 Octobre 2013

 

 

 

 

 

lampedusa-libri.jpg

 

 

Je lis sur le site

 

greenreport.it

   

dans  le billet du 31 juillet dernier

 

  Une Bibliothèque pour Lampedusa ...

 

  après l'ennième  tragique événement ...

 

il en faudrait une pour récolter et raconter

 

les histoires de ces condamnées  à morts...

 

 

Et  nous ?...

 

 

"La révolte ne peut se passer d'un étrange amour" ...

 

 

 

"Nous choisirons Ithaque" /Lampedusa/ la terrre fidèle,

 

la pensée audacieuse et frugale, l'action lucide,

 

la générosité de l'homme qui sait.

 

Dans la lumière, le monde reste notre premier

 

 et notre dernier amour."

 

 

Albert Camus L'homme révolté La pensée de midi

 

 

--- 

 

 

 

 

 

 

 

"La vérité, c'est d'aimer sans frontières"

 

 

Enfants de tout pays
Tendez vos mains meurtries
Semez l'amour
Et puis donnez la vie
Enfants de tout pays
Et de toutes couleurs
Vous avez dans le coeur
Notre bonheur
C'est dans vos mains
Que demain
Notre terre
Sera confiée
Pour sortir de la nuit
Et notre espoir
De revoir la lumière
Est dans vos yeux
Qui s'éveillent à la vie
Séchez vos larmes
Jetez vos armes
Faites du monde
Un paradis
Enfants de tout pays
Tendez vos mains meurtries
Semez l'amour
Et puis donnez la vie
Enfants de tout pays
Et de toutes couleurs
Vous avez dans le coeur
Notre bonheur

Il faut penser
Au passé
De nos pères
Et aux promesses
Qu'ils n'ont jamais tenues
La vérité
C'est d'aimer
Sans frontières
Et de donner
Chaque jour un peu plus
Car la sagesse
Et la richesse
N'ont qu'une adresse
Le paradis

Enfants de tout pays
Tendez vos mains meurtries
Semez l'amour
Et puis donnez la vie
Enfants de tout pays
Et de toutes couleurs
Vous avez dans le coeur
Notre bonheur

Et puis le jour
Où l'amour
Sur la terre
Deviendra roi
Vous pourrez vous reposer
Lorsque la joie
Couvrira
Nos prières
Vous aurez droit
A votre éternité
Et tous les rires
De votre empire
Feront du monde
Un paradis

Enfants de tout pays
Tendez vos mains meurtries
Semez l'amour
Et puis donnez la vie
Enfants de tout pays
Et de toutes couleurs
Vous avez dans le coeur
Notre bonheur
 

 

  Non, je n'ai pas oublié

 

 

Rédigé par memoiresdeprof.over-blog.com

Publié dans #Histoire

Repost 0
Commenter cet article