Serge Reggiani : S'il vous plaît, Monsieur Baudelaire

Publié le 28 Juin 2013

rouille.jpg 

 

 

 

Il y a dans cette Italie


Quelque chose de rouillé...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y a dans cette France
Quelque chose de rouillé,
Comme des larmes d'enfance
Où jouent des écoliers
Et nous vivons ensemble,
Uniformes déguisés,
Nos sentiments ressemblent
A des nuages usés...

S'il vous plaît, Monsieur Baudelaire,
Encore un verre d'opium
Pour la route, le dernier,
S'il vous plaît, Monsieur Baudelaire,
Une page de délirium
Sous les yeux des douaniers...

Il y a dans cette France
Trop d'idées poétiques,
Trop de roseaux qui penchent,
Trop de mots sans musique,
C'est pas ma voix qui tremble,
C'est moi qui suis lassé
De ces hommes qui me semblent
Intouchables et glacés...

S'il vous plaît, Monsieur Baudelaire,
Un peu de fleurs du mal:
Quelque chose à fumer,
S'il vous plaît, Monsieur Baudelaire,
Ça peut pas faire de mal,
C'est du rêve imprimé...

Il y a dans le cerveau
Des cellules en vacances,
C'est à croire que les veaux
Ont pris deux tours d'avance.
Moi, qui reste sur place,
Je me plais à penser
Que quelque chose se passe
Avant qu'on ne soit passé...

S'il vous plaît, Monsieur Baudelaire,
Une petite poésie
Pour deux mots, pour la frime,
S'il vous plaît, Monsieur Baudelaire,
Un peu de fantaisie
Entre nous, pour la rime!...

S'il vous plaît, s'il vous plaît,

Monsieur Baudelaire!

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par memoiresdeprof.over-blog.com

Publié dans #Chansons

Repost 0
Commenter cet article