Colette MAGNY: Melocoton - Les Tuileries

Publié le 21 Juin 2013

 
 
magny-1.jpg
 
  
Une chanson pour Ginevra, Ileana, Luca
 
et bien d'autres encore  dont j'ai oublié le nom...
 
mais que je garde en moi
 
 
et  à Mon Cher Ami
 
Giuseppe Arioli
 
qui aime bien cette chanteuse
 
 
 
MELOCOTON (Colette MAGNY)
       
Melocoton et Boule d’Or
Deux gosses dans un jardin ...
 
Melocoton, où elle est Maman ?
J’en sais rien; viens, donne-moi la main
Pour aller où ?
J’en sais rien, viens
 
Papa il a une grosse voix
Tu crois qu’on saura parler comme ça ?
J’en sais rien ; viens, donne-moi la main
 
Melocoton, Mémé elle rit souvent
Tu crois qu’elle est toujours contente ?
J’en sais rien ; viens, donne-moi la main
Perrine, elle est grande, presque comme Maman
Pourquoi elle joue pas avec moi ?
J’en sais rien ; viens, donne-moi la main
 
Christophe il est grand, mais pas comme Papa
Pourquoi ?
J’en sais rien ; viens, donne-moi la main
Dis Melocoton, tu crois qu’ils nous aiment ?
Ma petite Boule d’Or, j’en sais rien
Viens... donne-moi la main
 
 
  ET ENCORE ...
 
 
 
Les Tuileries
de Victor HUGO et Colette Magny.
     
 Nous sommes deux drôles
Aux larges épaules
Deux joyeux bandits
Sachant rire et battre
Mangeant comme quatre
Buvant comme dix
. Quand buvant des litres
Nous cognons aux vitres
De l'estaminet
Le bourgeois difforme
Tremble en uniforme
Sous son gros bonnet
. Nous vivons en somme
On est honnête homme
On n'est pas mouchard
On va le dimanche
Avec Lise ou Blanche
Dîner chez Richard
. Nous vivons sans gîte
Goulûment et vite
Comme le moineau
Haussant nos caprices
Jusqu'aux cantatrices
De chez Bobino
. La vie est diverse
Nous bravons l'averse
Qui mouille nos peaux
Toujours en ribote
Ayant peu de botte
Et point de chapeau
. Nous avons l'ivresse
L'amour, la jeunesse
L'éclair dans les yeux
Des poings effroyables
Nous sommes des diables
Nous sommes des dieux.   

Rédigé par memoiresdeprof.over-blog.com

Publié dans #Chansons

Repost 0
Commenter cet article