Journée Française ESABAC (1) : L'Assommoir d' Emile Zola suivi du site AUDIOCITE, pour lire et écouter le roman, et du film Gervaise de René Clément

Publié le 30 Mars 2011

 

 

Zola-RITRATTO.jpg

 

 

http://www.histoire-image.org/site/oeuvre/analyse.php?rang=4&liste_analyse=136,234,18,267,25,39,239,111,518,35,619,340,217,17,402,931&f=analyse&from=r

ech_detaillee&mot=&auteur_id=&auteur=&liste_themes=&type_oeuvre_id=&annee_debut=&annee_fin=&musee=&

musee2=&anim_fla=&mots_cles=&auteur_

analyse=&type_page=&deb=&rech=

 

 

 

L'assommoir, un roman naturaliste

 

http://jacquesmottier.online.fr/pages/zola.html

 

http://www.lettres.net/roman-naturaliste/emile-zola.htm#assommoir

 

 

Audiocite.net: Lisez et écoutez le Ier chapitre de l'Assommoir

 

http://www.audiocite.net/livres-audio-gratuits-feuilletons/emile-zola-lassommoir-chap01.html

 

 

Résumé du Roman

   

L'Assommoir raconte la grandeur puis la décadence de Gervaise Macquart, blanchisseuse dans le quartier de la Goutte-d'Or à Paris. Gervaise et son amant Auguste Lantier viennent à Paris avec Claude et Etienne, leurs deux fils. Chapelier de métier, Lantier est paresseux et infidèle. Il quitte Gervaise pour Adèle, la laissant seule avec ses fils. Au lavoir, Virginie, la sœur d’Adèle, provoque Gervaise. Une bagarre éclate entre les deux femmes. Gervaise l’emporte sur son adversaire.

Coupeau, un ouvrier zingueur lui fait la cour à L’Assommoir, le cabaret du Père Colombe.

Ils décident de vivre ensemble et s'installent dans le même immeuble que la sœur de Coupeau, mariée à Lorilleux, un artisan cupide et égoïste .

Gervaise et Coupeau se marient à la mairie, puis à l’église. Grâce au travail et aux économies, le ménage connaît bonheur et prospérité et a une petite fille, Nana.

Goujet, un forgeron solide et sûr, qui vit avec sa mère à côté des Coupeau, devient l’ami de Gervaise.

Un jour, Coupeau tombe d’un toit et se casse une jambe. Le couple doit puiser dans les économies. Goujet prête de l’argent à Gervaise pour lui permettre de s’établir blanchisseuse. Le commerce fonctionne plutôt bien, et Gervaise engage deux ouvrières. Elle gagne correctement sa vie mais ne parvient pas cependant à rembourser Goujet.

Gervaise retrouve Virginie qui lui donne des nouvelles de Lantier. Coupeau, lui, n'a pas repris le travail et fréquente de plus en plus les cabarets avec ses amis Mes-Bottes, Bibi-La-Grillade et Bec-Salé. Gervaise organise un grand repas , dont le mets principal est une oie rôtie. C’est lors de ce repas que Lantier resurgit. Il devient l’ami du couple.

Lantier vit dans la boutique et refait la cour à Gervaise. Coupeau sombre dans la paresse, et Gervaise, elle aussi , travaille de moins en moins. Elle perd ainsi de l’argent et ternit sa réputation. Le couple est obligé de déménager. Pendant ce temps Nana grandit.

Coupeau devient alcoolique , tout comme Gervaise. Nana, devenue fleuriste se laisse entretenir par un vieil homme riche.

Coupeau, de plus en plus miné par l'alcool, est interné à Sainte-Anne. Il meurt fou peu de temps après, laissant Gervaise seule. Avec l’hiver arrive la faim, Gervaise, complètement démunie, doit se prostituer pour survivre. Elle poursuit sa déchéance sociale et meurt dans l’indifférence la plus totale. Elle est enterrée par le croque-mort Bazouge.

Thibaut Doulan

 

 

Le film : Gervaise de René Clément

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=2233.html

 

 

 

 

 
 
 

 

 
 
  
 

 

 

Emile Zola au cinéma

 

http://www.cineclubdecaen.com/analyse/emilezolaaucinema.htm

 

Rédigé par memoiresdeprof.over-blog.com

Publié dans #ZOLA ÉMILE

Repost 0
Commenter cet article

danielle 31/03/2011 12:09


J'aime Emile Zola, un vrai visionnaire!
Et ton blog me plaît aussi!
A+