École publique en danger! il ne nous reste que ... quelques chansons !

Publié le 24 Octobre 2012

ecole-publique.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Face au Parfum  empoisonné

 

de  l'air   du temps

 

 

il ne nous reste que quelques  chansons ...  

 

 

 

 

 

 

 

 

ecole-publique-3.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ridan "Je n'en peux plus" 

 

Moi j'en peux plus,
De moi j'en peux plus...

Je sais j'ai mille raisons pour me sentir bien,
Pourquoi j'ai ce goût amer
Qui me vient de loin.
J'la vois leur vie en rose
Mais j'y crois plus,
Au fond je crois que je suis comme toi
J'en peux plus.
A me demander chaque jours
Ce que je ferai demain,
A me demander encore si c'est le bon chemin.
Mais où est-ce qu'elle va
Cette route nous mène à rien.
Mes doutes et mon destin j'en peux plus.
De mes doutes et de mon destin
J'en peux plus.
Au fond je crois que je suis comme toi
J'en peux plus...
J'en peux plus.

{Refrain :}
Moi j'en peux plus,
Moi j'en peux plus...
De moi j'en peux plus,
Et toi, et toi ?

Souvent on pense courir après la vie.
Finalement c'est de la mort
Que l'on se rapproche.
On se dit qu'on est plus fort et qu'on oublie
Jusqu'au moment où nous passerons le porche.
Derrière à ce qu'il parait y'a ces lumières,
Qui ne réchauffent plus les coeurs
Des gens sur Terre.
J'espère que là-haut au moins
Il fera bon vivre,
Parce qu'ici nous sommes ivres
Et j'en peux plus.
Ici nous sommes tous ivres
Et j'en peux plus.
Moi, de moi j'en peux plus...
J'en peux plus.

{Refrain}

Au coin de mon épaule il n'y a plus cet ange,
Je me sens comme une boussole
Sans le moindre pôle.
Et on me demande encore ce qui me dérange,
J'suis comme Pierre Paul ou Jacques
Et Jean peux plus.
Regarde nous souvent nous sommes les mêmes,
Sans le moindre grain d'amour
Pour que l'on s'aime.
C'est quand la dernière fois
Que j'ai dis je t'aime ?
Au fond je crois que je suis comme toi
J'en peux plus.
Je suis comme Pierre Paul ou Jacques
et j'en peux plus.
Moi, de moi je m'aime plus...
J'en peux plus.

{Refrain}

Et toi comment te sens-tu ?

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=diUhxN3cYgA

 

 

 

 

 Ecole_publique-1.jpg

 

 

 

Moustaki "Sans la nommer "

 

 

 

 

 

 

 

Je voudrais, sans la nommer,
Vous parler d'elle
Comme d'une bien-aimée,
D'une infidèle,
Une fille bien vivante
Qui se réveille
A des lendemains qui chantent
Sous le soleil.

{Refrain:}
C'est elle que l'on matraque,
Que l'on poursuit que l'on traque.
C'est elle qui se soulève,
Qui souffre et se met en grève.
C'est elle qu'on emprisonne,
Qu'on trahit qu'on abandonne,
Qui nous donne envie de vivre,
Qui donne envie de la suivre
Jusqu'au bout, jusqu'au bout.

Je voudrais, sans la nommer,
Lui rendre hommage,
Jolie fleur du mois de mai
Ou fruit sauvage,
Une plante bien plantée
Sur ses deux jambes
Et qui trame en liberté
Ou bon lui semble.

{Refrain}

Je voudrais, sans la nommer,
Vous parler d'elle.
Bien-aimée ou mal aimée,
Elle est fidèle
Et si vous voulez
Que je vous la présente,
On l'appelle
Révolution Permanente !

{Refrain}

 

 

 

ecole-publique-4.jpg

 

 

 

 

 

 

Rédigé par memoiresdeprof.over-blog.com

Publié dans #Société

Repost 0
Commenter cet article