ANNE SYLVESTRE: Les hormones Simone

Publié le 25 Mars 2013

 

 

 

 

 

TROUBLES.jpg

 

 

 

 

Tout particulièrement dédiée

  

à toutes celles et à  tous ceux

 

qui ont des troubles hormonaux...

 

adolescent/e/s  ...

 

  ou bien d'un certain âge...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LES HORMONES SIMONE



Elle a raté la mayonnaise
On espère encore qu'elle se taise
Elle a trente-six idées par heure
Quand elle a pas l' fou rire, elle pleure
D'un seul coup, elle est irascible
Puis, elle devient hypersensible
Elle dit que ça la tarabuste
Et elle prétend que c'est injuste
Elle rouspète, elle ronchonne
Elle peut plus supporter personne

{Refrain, x2}
C'est la faute aux hormones, Simone
C'est la faute aux hormones !

C'est vers douze ans que ça débarque
Elle accepte plus les remarques
Elle désespère l'entourage
En tenue de ski sur la plage
On ne peut plus - et c'est un comble -
La plaisanter du bout de l'ongle
C'est l'éternelle féminine
Qui fleurit en cette gamine
Elle était pourtant bien mignonne
Ça y est ! Elle nous empoisonne

{au Refrain, x2}

Quand c'est devenu la routine
Qu'elle y a mis une sourdine
On se croit sorti de l'auberge
C'est alors qu'elle nous submerge
De lait, de tétines, de couches
Ah non ! Il faut plus qu'on y touche
Elle se prend pour un tabernacle
On devrait crier au miracle
Elle s'arrondit, elle ronronne
L'est jamais là quand on la sonne

{au Refrain, x2}

Quand enfin- plus rien ne s'oppose
À ce qu'elle nous fasse une pause
N'espérez pas qu'elle se calme
On peut lui décerner la palme
De la plus tranquille emmerdeuse
Elle dit qu'elle veut être heureuse
Elle dépense, elle dilapide
Elle devient extralucide
Paraît qu' c'est la testostérone
Qui fait les vieilles amazones

{au Refrain, x2}

Elle fait tourner le lait des vaches
Tout ce qu'elle touche, elle le gâche
Elle est folle, elle est hystérique
Comprend rien à la mécanique
D'ailleurs, c'est une pécheresse
Elle peut même pas dire la messe
L'autorité, elle la sape
Elle désespère même le pape
Et pourtant, elle se cramponne
Elle manifeste, elle s'époumone

{au Refrain, x2}

C'est pourtant la moitié du monde
Il a fallu qu'elle nous ponde
Qu'elle nous abreuve, qu'elle nous torche
Qu'elle nous dise qu'on est pas si moche
Qu'elle nous attende pendant des heures
Qu'elle nous console quand on pleure
Qu'elle nous veille quand on est malade
Qu'elle avale toutes nos salades
Si un jour, elle nous abandonne
On trouvera la vie monotone

{x4:}
Et vive les hormones, Simone
Et vive les hormones !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par memoiresdeprof.over-blog.com

Publié dans #Chansons

Repost 0
Commenter cet article